Rosa Candida

Publié le par cline

rosa candidaAudur Ava Olafsdottir, Zulma, 2010

 

Histoire :

Le personnage principal est un jeune homme de vingt-deux ans. Plutôt chamboulé. Il a récemment perdu sa maman, morte dans un accident de voiture. Il est le papa d'une petite fille de 17 mois qui n'a pas un poil sur le caillou et qu'il a conçue, un soir de neige. Il est également fasciné par l'horticulture et particulièrement une rose à huit pétales.

 

Mon avis :

Ce roman, même si sa simplicité est charmante, même s'il est ponctué de notes poétiques, même s'il sublime la beauté du quotidien, etc., il m'a ennuyée! Une collègue me l'a gentiment prêté et je le lui ai rendu, piteuse au bout d'à peine de jours et alors que j'étais laborieusement parvenue à dépasser la centième page.

Attention, je ne dis pas que ce n'est pas un réussite! Je dis seulement qu'il n'est vraiment pas fait pour moi. J'aime trop le mouvement, l'extrordinaire, les prouesses narratives! Les candides, oui, mais sous la plume de Voltaire qui déborde de fougue et d'ironie.

J'ai ressenti, en parcourant les lents sentiers de Rosa Candida le même ennui qu'en suivant du regard le gravissement enneigé de la colline par les moines de Des Dieux et des Hommes. Attention, je ne dis pas que ce film n'est pas une réussite, je dis seulement...!

 

  rose-macaronrose-macaron

Publié dans abandon

Commenter cet article

Karine:) 23/10/2010 23:46


Je pense que c'Est le premier avis plus ou moins négatif que je lis... bizarrement, ça me rend encore plus curieuse!


cline 24/10/2010 22:40



Je comprends. J'attends ton avis avec impatience. Comme on le répète : "les goûts et les couleurs...", à bientôt.