Les 200 clitoris de Marie-Bonaparte

Publié le par cline

arton19098Alixe Lemel, Mille et une nuit, 2010

 

Le sujet :

En 1924, Marie Bonaparte, arrière-petite-nièce du célèbre empereur, publie, sous le pseudonyme d'A.E Narjani, une étude sur les causes anatomiques de la frigidité. Elle prétend avoir interrogé et ausculté (mesuré plutôt) deux-cents parisiennes volontaires et pouvoir démontrer, chiffres à l'appui, que la frigidité féminine est due à une trop grande distance entre le clitoris et le vagin.

Alix Lemel mène une enquête sur cette surprenante affaire et suggère que cette étude n'était en réalité qu'une manière d'attirer Freud dans ses filets et de le pousser à admettre que ses théories sur la frigidité féminine sont fallacieuses.

 

Mon avis :

200 clitoris! C'est énorme pour un si petit livre. Quatre-vingt-dix-neuf pages à peine! Et pourtant, Alix Lemel avec sa plume  vive et réjouissante, parvient à tisser une théorie amusante et inquiétante à la fois. Trois acteurs pour ce drame sur fonds d'enquêtes policière et psychanalytique : Marie-Bonaparte, grande femme, amazone castratrice, descendante, selon ses propres mots, d'une famille d'assassins, Sigmund Freud, découvreur de la pensée psychanalytique, vieillard mutilé par son cancer de la mâchoire, roi autoproclamé et contraint à céder du terrain, Edgar Alla Poe, enfin, inventeur de l'inspecteur Dupin, dont l'oeuvre ensemence ce petit essai.

 

Un petit bijou (oui, bien-sûr, je joue avec les mots), ce livre.  La couverture rose et blanche est exquise, le titre est, sur mon exemplaire, inscrit dans un triangle pour faire écho à la fausse étude de Marie-Bonaparte.

 

J'ai adoré lire ce petit essai vraiment dense et bien ficelé!

 

rose-macaronrose-macaronrose-macaronrose-macaron

Publié dans miam-miam (4 macarons)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 02/10/2010 14:13


Un homme penetrera t il dans ce livre ?
plus sérieusement, y a t il de l'humour ?


cline 03/10/2010 19:05



ah! difficile question... elle est très dominatrice cette marie-bonaparte mais je crois qu'un homme peut se laisser prendre au jeu de l'analyse et de l'enquête. à bientôt cline