Les dix mille désirs de l'empereur

Publié le par cline

938393-gfJosé Frèches, XO 2009

EROTIQUE

 

L'histoire :

Dans sa préface, José Frèches explique qu'il a trouvé, lorsqu'il était conservateur au musée Guimet, un manuscrit d'un auteur du XVIIe siècle surnommé La Pierre Angulaire, roman libertin, féministe avant l'heure. On n'y croit pas une seconde, évidemment.

L'histoire se passe dans la Chine du XVII° siècle. La"Clochette Birmane", de l'empereur Chen Hua a disparu. Ce dernier va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui a osé lui dérober le magnifique petit bijou qui lui permet de combler de jouissance ses innombrables partenaires.

Dans ce roman, il n'y a pas de personnage principal mais une joyeuse floppée de jeunes héros beaux comme des Dieux et prêts à s'adonner aux plaisirs de l'amour dont les noms ont des parfums d'Asie : Droit Devant, Lune Rousse, Trois Marches, Senteur Douce.

Pas d'histoire non plus, finalement, si ce n'est la quête de l'identité et du plaisir que partagent tous les jeunes héros de ce roman érotique. Comme dans une comédie de Molière, tous les personnages seront réunis dans le dernier chapitre, mais d'une manière un peu inattendue.

 

Mon avis :

Chaque page de ce gros roman rouge respire l'érudition de son auteur qui connaît la Chine sur le bout de ses doigts.

Mais Frèches a aussi réussi a écrire un roman qu'on ne lit que d'une main, sensuel, libertin, EROTIQUE. Le dernier chapitre est, de ce point de vue, assez époustouflant!

Le style imite d'ailleurs celui du XVIII° siècle français, qu'on pense à Diderot, Crébillon fils, Nerciat et s'apparente parfois au genre du conte philosophique voltairien. Frèches joue à merveille la partition de l'ironie et ses héros sont parfois de véritables ingénus.

 

J'ai aimé ce bouquin que j'ai trouvé charmant, rafraîchissant, intelligent et sensuel.

 

rose-macaronrose-macaronrose-macaron

Publié dans miam (3 macarons)

Commenter cet article