La ballade de Lila K

Publié le par c.l!ne

 Blandine Le Callet, Stock, 2010, 394 pages

 

Ces vacances sont pour moi l'occasion de passer des heures à lire et de découvrir des merveilles, comme ce roman.

 

 Voici les premières lignes de ce roman.

 

 "Dans la vie, il y a toujours un avant et un après, vous avez remarqué? Avec entre les deux une cassure franche et nette, heureuse ou malheureuse -c'est une question de chance. Elle ne peut pas sourir à tout le monde, évidemment. Je suis sûre que personne n'y échappe.

 Pour moi, la rupture s'est produite le jour où des hommes casqués, tout en noir, ont défoncé la porte pour se ruer dans la chambre. Lorsqu'ils ont tiré ma mère du lit, elle s'est débattue en hurlant. Je revois son peignoir ouvert, ses seins, très blancs, zébrés de marques rouges. Les hommes en noir riaient. C'était terrorisant, ces rires qui fusaient sous les visières opaques."

 

Elles parlent d'elles-mêmes, ces lignes, je trouve. On y entend la voix de l'héroïne. On découvre son histoire, sa mère, la séparation initiale qui sera le moteur du roman. On note à peine qu'elle s'adresse à quelqu'un : "vous". On devine que ce monde n'est pas tout à fait le nôtre, qu'il est son futur, peut-être. Et surtout, on entend la prose magique et envoûtante de Blandine Le Callet, cette ballade qui ne nous emporte avec elle.

 

rose-macaronrose-macaronrose-macaronrose-macaronrose-macaron

 

CHALLE~2

Commenter cet article

Bénédicte 19/02/2011 22:29


j'ai bien aimé ce roman futuriste. Quelle vie pour Lila qui après le placard connait le pensionnat et l'hôpital psychiatrique,La liberté n'existe pas dans ce monde sécuritaire. Je ne regrette pas
de l'avoir lu


c.l!ne 20/02/2011 20:38



moi non plus je ne regrette pas, belle lecture, vie terrible... à bientôt



Cuné 01/01/2011 09:04


Je te souhaite une merveilleuse année 2011, c.l!ne !


c.l!ne 01/01/2011 12:32



Oh, mes premiers voeux bloguesques!!! Je te souhaite aussi une fantastique année 2011!!