Délicieuses pourritures

Publié le par c.l!ne

4861399462 7503c6bc92Joyce Carol Oates, Editions Philippe Rey, 2003, 171 pages

 

Titre original : Beasts, Carroll and Graf, 2003, traduction de Claude Seban

 

L'histoire :

Gillian est étudiante dans une prestigieuse université féminine de Nouvelle-Angleterre. Elle a vingt ans, elle est en troisième année. Elle a été reçue aux cours d'écriture du professeur Andre Harrow. Cet homme fait chavirer le coeur de toutes ses étudiantes, car il est mince, charismatique et lit, de sa voix sombre et virile des poèmes d'une grande sensualité. Le titre français est d'ailleurs extrait d'un poème de D. H Lawrence : "Nefles et sorbes". Gillian n'échappe pas à cet adoration, elle est follement amoureuse de son professeur qu'elle épie en dehors des cours. Elle va même jusqu'à suivre Dorcas, l'épouse d'Andre.

 

Mon avis :

Un livre court, aux chapitres brefs et qui se lit en un souffle.

Cette auteure a le pouvoir de faire éclater le coeur de sa narratrice, Gillian, elle en extirpe toutes les pensées, tous les fantasmes, toutes les douleurs et les désirs. On sait très vite que le mal rôde, que les incendies criminels enflamment peu à peu l'université, que les êtres humains sont des "Beasts" comme le suggère le titre original, les poèmes choisis par Andre, les totems diformes et monstrueusement humains que réalise Dorcas. La structure cyclique du roman le confirme finalement. En le refermant, l'image de cette jeune femme nous poursuit. Elle, si fragile et si forte, semblable au perroquet d'Andre et de Dorcas, un volatile violent, usé qui ne se calme que lorsqu'on recouvre sa cage d'une housse opaque.

 

rose-macaronrose-macaronrose-macaronrose-macaronrose-macaron

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manu 11/12/2010 15:37


La plupart sont sur mon blog : Hudson river, Nous étions les Mulvaney, Les chutes. J'ai aussi aimé Johnny Blues, Confessions d'un gang de filles et Viol, une histoire d'amour.


c.l!ne 11/12/2010 17:54



D'accord, un coup d'oeil s'impose alors! Mais, si je me souviens bien, je crois que j'avais déjà zieuté tout ça!!



Manu 11/12/2010 09:41


C'est avec ce roman que j'ai découvert JCO et depuis, je suis une fan absolue !


c.l!ne 11/12/2010 14:21



Ah, je comprends oui, fantastique, hypnotique. Quels sont les autres titres que tu aimes d'elle???