Abarat, livre I

Publié le par c.l!ne

Clive Barker - Abarat - Book OneClive Barker, Albin Michel Wiz, 2002, 467 pages

 

Titre original : Abarat (!), Harper Collins, 2002, traduction d'Hélène Collon

 

L'histoire :

Candy Quackenbush vit dans un trou paumé du Minesota qui porte le doux nom de Chickentown. Sa mère est une femme triste, apathique, son père un alcoolique. Elle s'ennuie ferme jusqu'au jour où elle décide de faire des recherches sur le passé de sa minable ville et où elle trouve le courage de quitter son collège. Sur la route qu'elle connaît par coeur tout semble se transformer et elle rencontre Canaille et ses sept frères... Sans le savoir, elle a ouvert les portes de l'Abarat et va être emportée par Mama Izabella, la mer.

 

Mon avis :

Clive Parker parle ainsi de ce roman fantastique : "je rêvais d'inventer un monde aux horizons illimités. Un monde peuplé de créatures fantastiques et de monstres terrifiants, habité par la magie, le mystère et l'aventure...". Pari réussi!!

Un objet merveilleux que ce livre, de magnifiques illustrations, portraits de monstres (la couverture en dévoile quelques uns) ou paysages magiques et envoûtants de L'Abarat viennent ponctuer la lecture et vous sautent au visage comme des aparitions enchanteresses ou diaboliques.

Clive Barker at home with Kaspar Wolfswinkel

On voyage dans les vingt-cinq îles de ce territoire "illimité" avec un frisson de plaisir et de peur. On craint la colère de Gangrène, de Morphe... Les noms des personnages sont un vrai régal, alambiqués, compliqués mais ils collent très bien à l'univers inventé par Barker.

J'avoue tout de même que les dernières pages m'ont semblé longuettes, le rythme s'y ralentit et on attend des rebondissements. Un autre bémol : pas de réelle révélation sur le passé de l'héroïne!!

 

rose-macaronrose-macaronrose-macaronrose-macaron

Publié dans miam-miam (4 macarons)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article